association française des utilisateurs d’hélicoptères sanitaires hospitaliers
Connexion | Contact
/medias/images/slider-home/1.jpg
/medias/images/slider-home/d.jpg
/medias/images/slider-home/amiens3.jpg
/medias/images/slider-home/helico.jpg
/medias/images/slider-home/soleil.jpg
/medias/images/slider-home/samu.jpg
/medias/images/slider-home/jauneclair.jpg
/medias/images/slider-home/plexi.jpg

Documents Divers

Rapport CNUH (2014)

N. Letellier, P. Carli

Ce jour, le rapport du Professeur Pierre Carli, président du CNUH, a été remis à la ministre de la santé, Madame Marisol Touraine.

Ce document était très attendu par l'ensemble des acteurs sanitaires du transport aérien par hélicoptère.

En effet, depuis de nombreuses années, l'AFHSH demandait aux pouvoirs publics l'établissement d'une doctrine d'emploi de cet outil de soin qu'est l'hélicoptère sanitaire. Doctrine précisant une philosophie d'implantation, des règles de bonnes pratiques mais aussi un corpus de préconisations en matière de types de matériels et d'équipements.

Après une enquête approfondie auprès des acteurs de santé et de nombreuses auditions de personnalités qualifiées, le rapport livre une synthèse éclairée du présent et montre la voie pour une évolution positive dans l'avenir de l'HéliSmur. Il propose des réponses à l'exigence des 30 minutes et à celle induite par la concentration de l'offre de soins et son besoin accru de transports médicalisés inter établissements.

Le rapport répond à de nombreuses attentes de l'AFHSH, qui soutient en particulier la notion de « contrat de mission de santé » qui permet, par sa définition claire mais exigeante, d'associer tout type d'acteur qui y souscrit à la mission des Samu.

Le rapport prend bien en compte toute la problématique fondamentale de l'intégration de l'hélicoptère dans le dispositif de santé, en particulier en insistant sur la question des aires de poser.

Le rapport envisage l'avenir en soulignant l'intérêt d'y intégrer les nouvelles technologies de la navigation aérienne.

Le rapport, enfin, souligne le problème important du mode de financement des hélicoptères sanitaires qui ne pourra pas se résoudre dans le seul cadre hospitalier mais clairement au niveau de structures régionalisées pourvues de budgets spécifiques.

Le rapport pose les bases d'une restructuration positive et multi partenariale de l'utilisation de l'HéliSmur en France.

L'AFHSH sera attentive aux mesures que les pouvoirs publics mettront en œuvre pour décliner les propositions fortes décrites dans ce rapport.

Documents à télécharger

Retour
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.